En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Entretien et réparation de toutes les marques de tondeuses autotractées

Les tondeuses autotractées

 

Profitez plus longtemps de votre tondeuse ! Une tondeuse à gazon autotractée doit être régulièrement entretenue pour prolonger sa durée de vie en suivant les préconisations du constructeur.

Jardinad assure l’entretien et toutes les réparations de votre matériel de motoculture sur le Finistère.

La révision annuelle ou l’entretien périodique de votre tondeuse à gazon comprend :

 
  • le changement de la bougie d’allumage
  • le changement des filtres :
    • du filtre à huile
    • du filtre à air
    • du filtre à essence
  • l’affûtage de la lame de coupe
  • le soufflage de la machine
  • le graissage de la machine
  • le graissage la traction / propulsion
  • l’inspection des points de contrôle
  • démontage et nettoyage
  • vérification du bon état de marche.

Appel pour changement des pièces détachées

Suite à cet examen mécanique, nous demandons à changer nous les pièces détachées qui ne tiendront pas jusqu’à la prochaine révision : 
sinon vous nous la ramènerez quand ces pièces seront cassées… avec en prime le risque d’une sur-panne.
C’est pourquoi nous vous contactons avant tout changement de pièces détachées qui ne sont pas comprises dans la révision.

Les organes de votre tondeuse à gazon autotractée


Le carter de coupe : il fait office de châssis de la tondeuse.
Tous les autres organes sont fixés sur le carter de coupe : les roues, le moteur, la lame de coupe, le brancard de direction.
Entre le moteur, la boîte de transmission et la lame, c’est un système de poulies qui supporte la transmission.
La lame de coupe est en prise directe sur moteur, sans débrayage.

Le support de lame de coupe


Sous le carter de coupe, c’est le support de lame qui fait office de “fusible” : pendant la tonte, quand on tape sur un cailloux ça créé un choc : c’est le support de lame qui casse ou qui supporte le choc, mais pas le moteur. (Le vilebrequin est équipé d’une clavette avec des ergots en plastique ou en aluminium).

Tondeuse autotractée : transmission simple

 

La boite et le moteur sont fixés sur le carter.

Le fonctionnement de la transmission est simple grâce à deux pignons : il n’y a pas de réglage de la vitesse de rotation de la lame.

Les poignées et les câbles sont fixés sur le brancard pliable.

Le démarrage se fait simplement par un bouton on / off : s'il n'y a pas de mise à la masse, il n'y a pas d'électricité, ça ne démarre pas.
Quand on enclenche la poignée de traction, elle déclenche l’axe à cliquet sur les roues arrières (en fait c’est une propulsion). Il n’y a pas d'hydraulique comme sur les tondeuses autoportées. Le système est mécanique : un patin vient freiner ou faire caler la tondeuse, et quand on appuie sur la poignée, le moteur tracte, si on lâche la poignée : le système “homme mort” arrête la tondeuse.

Quelle tondeuse autotractée choisir ?


Il faut lire les préconisations du constructeur. Certaines tondeuses à gazon sont préconisées pour 500 heures de fonctionnement. Si vous prévoyez une utilisation de votre tondeuse de 500 heures sur 20 ans : cette tondeuse pourra convenir, par exemple pour une petite surface de jardin. Si votre surface de pelouse est importante, posez-vous la question : combien d'heures de tonte par an ?
D’autres tondeuses à gazon sont préconisées pour 5000 heures d’utilisation, avec un coût de 1000 € d’écart environ.

Donc, c’est votre cahier des charges qui va déterminer votre choix de tondeuse : surface de votre pelouse, utilisation fréquente, budget, etc.

le Mulching avec votre autotractée


Pour une surface engazonnée comprise entre 350 et 1000 m2, une tondeuse autotractée correspondra à votre programme.
Mais il faut prendre en compte le fait que le mulching nécéssite une grande régularité...
C’est une technique de tonte sans ramassage de l’herbe. La tondeuse mulcheuse broie la partie haute de l'herbe et la réduit en minuscules parties sur la pelouse : c’est le mulch ou paillis, qui se faufile entre les brins de gazon sur la pelouse, s’y décompose en engrais naturel et passe inaperçu.
La préconisation est de ne pas tondre plus de 5 cm de hauteur de gazon à la fois.
Toutes les semaines on mulch 2 ou 3 cm : la pelouse est parfaite.
Pour mulcher, on peut choisir de fermer le manche d'éjection latérale de la tonte placé sur le côté du carter, par un capot, et de ne pas recueillir l’herbe dans le panier par la trappe arrière.

De quel côté pencher sa tondeuse ?


On ne penche jamais une tondeuse en marche !
On coupe d'abord le moteur. La tondeuse se penche toujours du côté pot d'échappement, car le carburateur et le bouchon d’essence se trouvent en général du même côté : et si carburateur est d'un côté, le pot d’échappement sera de l’autre (jamais du même côté : ça chauffe l’essence).
Jardinad à Daoulas c'est :

Jardinad est votre spécialiste de l'entretien de tous matériels de motoculture sur le Finistère ( 29 ) : nous intervenons sur les villes de Brest, Landerneau, Landivisiau, Morlaix, Carhaix, Quimper, Crozon et plus encore.

Découvrez la galerie photos

Nos petits plus

  • Agréments nombreuses marques
  • Service après-vente rapide

Suivez les actualités Jardinad sur Facebook